Reconversion professionnelle: mon expérience et quelques conseils !

IMG_20180903_145231_382

Aujourd’hui, je souhaitai aborder l’un de mes grands projets en cours: ma reconversion professionnelle.

Pourquoi m’être lancée dans une reconversion professionnelle?

(Mon sommeil se le demande encore)

Pour comprendre les raisons qui m’ont conduites à me lancer dans ce projet, il faut revenir quelques années en arrière ! Pour vous faire un bref IMG_20180913_092941_747historique, j’ai suivi un cursus dans le social au lycée, malgré l’avis de mes professeurs, totalement décontenancé que je n’aille pas en lycée général vu mes résultats et capacités. Pour moi c’était évident: mon métier serait un métier tourné vers l’autre ! Bac en poche, j’ai poursuivi en fac de psycho. Une année follement passionnante mais je n’ai malheureusement pas pu poursuivre ces études, faute aux aléas de la vie et au manque de moyens financiers.

C’est ici qu’a eu lieu ma rupture avec le social et la psychologie puisque j’ai rejoint le monde bien rangé des assistantes administratives. J’ai occupé des postes qui me permettaient d’être en relation avec des collègues ou clients, ce qui apaisait un peu mon besoin de « l’autre ». J’adore apprendre, les premières années ont donc été assez enrichissantes mais je faisais très vite le tour de mes postes, on m’appelait même l’aventurière professionnelle, j’avais besoin d’être sans cesse dans la nouveauté. Visant toujours le poste de mes responsables, devenir Calife à la place du Calife était ma seule motivation, mon seul défi. Le travail en lui même ne me plaisait pas.

Mon travail manquait cruellement de sens pour moi.

Quelles sont les démarches que j’ai effectué??

En 2013, j’ai demandé au Pôle Emploi de financer ma reconversion professionnelle. Il me fallait un job moins figé, moins routinier et bien plus créatif. Refus du Pole emploi. J’ai donc retrouvé un job dans lequel je fus distraite par la nouveauté, un temps, puis de nouveau en quête « d’autre chose ». En 2016, j’ai de nouveau envisagé de reprendre mes études, cette fois en alternance puisque j’avais un loyer à payer et que je vivais seule. Problème: j’étais trop vieille pour un contrat d’apprentissage (maximum 25 ans) et je n’étais pas au chômage donc je n’avais pas accès aux contrats de professionnalisation. Retour à la case départ de nouveau. J’ai donc tenté de contacter les missions locales afin de trouver de l’aide pour un financement. Ils ne m’ont pas été d’une grande aide, pas plus informé que je ne l’étais après quelques recherches sur google. Refus également auprès de mon employeur pour financer ma formation ou obtenir un congé de formation. J’ai donc commencé à chercher un job dans le social mais de nouveau, sans diplôme spécialisé autre que mon bac à vocation sociale, je n’ai trouvé que des portes closes.

Malgré toutes mes démarches, je me suis toujours retrouvée face à un mur. De quoi être totalement découragée.

Ne souhaitant pas renoncer à mon projet, j’ai finalement pris la décision de financer moi-même ma formation. J’ai donc choisi une formation adaptée à mes horaires de travail, qui se déroule le week-end une fois par mois.

Toutes ces années de réflexion m’ont au moins servis à une chose: je savais ce que je IMG_20180909_224150_543voulais faire ! J’ai donc commencé à éplucher les programmes de toutes les écoles proposant des formations en psychothérapie, durant plusieurs mois. Je recherchais une école béton, sérieuse, qui me permettrait de me sentir légitime dans l’exercice de cette profession (et qui soit agréée par la FF2P, c’est toujours un plus ! ).

C’est à ce moment que j’ai rencontré la Gestalt thérapie ! Et comment ai-je fait pour vivre sans si longtemps? Ça a été comme une évidence, tout simplement. Mais je vous parlerais plus largement de cette forme de thérapie dans un article dédié !

Et aujourd’hui, où j’en suis?

L’école que j’ai choisi propose une formation longue et très complète. Cette formation dure 4 ans, nous pouvons exercer au bout de 2 ans. J’arrive au terme de ma première année et je savoure chaque jour ce sentiment d’être exactement au bon endroit, exactement là où je dois être ! Cette formation et ce métier sont tellement passionnants, c’est tout ce que j’attendais !

En parallèle, j’ai suivi une formation de coach en psychologie positive. Cette formation, complétée par les apports de cette année en Gestalt thérapie m’ont permis de lancer mon activité de coaching et d’accompagnement. Cette activité sera la transition de mon poste actuel à la psychothérapie.

Quels sont mes conseils pour une reconversion professionnelle réussie?

  • Le premier est simple: ne jamais hésiter si vous sentez que vous n’êtes pas à votre place ! Oui, ça demande un sacrifice financier, ça prend beaucoup de temps et d’énergie, mais c’est tellement enrichissant et épanouissant ! Pas une seule fois je n’ai remis en question ce choix, depuis que j’ai commencé ma formation.
  • Le deuxième conseil serait de prendre le temps de faire le point ! L’idée n’est pas de se précipiter dans la première formation qui vous passe sous la main. Soyez clair sur votre choix de carrière/formation. Si vous êtes indécis, faites un bilan de compétence ou faites vous aider par un coach ou thérapeute. De même, établissez une liste de vos attentes concernant l’organisme de formation. Gardez aussi en tête que si vous choisissez une formation longue, ce projet doit être viable sur du long terme.
  • Le dernier conseil serait de prendre le temps de choisir l’organisme de formation qui vous convient. N’hésitez pas à faire des comparatifs, épluchez les programmes, rencontrez les formateurs ou dirigeants… Certains organismes proposent des formations plus que légères. Fuyez la formation en ligne en 3 mois, à 300€ quand une école reconnue vous propose une formation de 4 ans à 20000€. De même, un prix élevé n’est pas toujours gage de qualité ! Enfin, gardez toujours en tête qu’il vous faudra de solides connaissances et compétences pour exercer votre futur métier. Assurez-vous que l’organisme de formation est à même de vous apporter cela (cours théoriques, mise en pratique, stages, etc). Vous gagnerez en assurance et en légitimité pour vous lancer !

Je reviendrais plus en détails sur les conseils pour réussir sa reconversion professionnelle, avant de se lancer et une fois qu’on est dedans ! Ça causera organisation et astuces !

A très bientôt !

Aurélie

 

 

 

8 réflexions sur « Reconversion professionnelle: mon expérience et quelques conseils ! »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire ! Je viendrai y faire un tour avec plaisir ! A bientôt

      J'aime

  2. Bonsoir.
    Très intéressant comme article ! Merci du partage. Si ce n’est pas indiscret, sur quelle école avez vous jeté votre dévolu ? C’est parfois dur de faire le tri dans la quantité de formations proposées…

    J'aime

    1. Bonjour Célia,
      Merci pour ton retour ! Je me forme à l’IFFP, en région parisienne ! Effectivement, ça n’est pas simple de s’y retrouver ! Si j’ai un conseil, comme précisé dans l’article, c’est vraiment de prendre son temps, de bien définir ses attentes, de rencontrer les équipes et surtout d’écouter son coeur et son intuition ! Pour moi, ce centre de formation s’est vraiment imposé comme une évidence à la fin, mais j’ai quand même passé 3 ou 4 mois à faire mes recherches avant ça !
      Bon courage en tout cas ♥

      Aimé par 1 personne

      1. Bonsoir,
        Merci beaucoup ton retour. Oui, tes conseils sont très judicieux. Je vais en effet me laisser le temps, jusquà ce que cela me semble être une évidence ^^
        Bon courage pour ta formation 🙂

        J'aime

  3. Quel plaisir de tomber sur cet article ! Je suis justement dans le cas du « je ne me sens pas à ma place ». J ai une furieuse envie d entreprendre une reconversion dans les livres, bibliothécaire plus précisément et après bon nombre de reflexions. Mais j enchaîne les refus, les portes fermées… Et le manque de confiance en moi qui se nourrit encore plus de ces echecs. Ton article me pousse à ne pas lacher et réfléchir encore à pas mal de choses, poursuivre mes recherches et démarches. J espère vraiment parvenir au bout de ce projet pour enfin me sentir moi !!

    J'aime

  4. Quel plaisir de tomber sur cet article ! Je suis justement en plein dans le fait que je ne me sens pas à ma place. Mais j essuie aussi bon nombre de refus. Je souhaiterai me réorienter vers le métier de bibliothécaire, mon rêve d enfant au final ! Et ayant déjà travaillé un mois à ce type de poste c est l unique fois où je me sentais MOI ! Pourtant il faut tout de même avancer, payer les factures et financer la formation puisque j ai fait des recherches à ce sujet. C est complexe mais ton article m a redonné espoir, envie d y croire ! Je te remercie vraiment !

    J'aime

    1. C’est un grand plaisir de lire ton commentaire ! Je ressens une vraie motivation et détermination dans ton projet, et c’est l’essentiel pour y arriver ! Effectivement, ça n’est pas toujours simple mais il ne faut pas se décourager et garder en tête ce qui est bon pour toi ! Ca demandera surement des sacrifices mais ça en vaut la peine ! On ne regrette jamais d’avoir essayé ! Je t’encourage vraiment pour ton projet !! Bonne chance !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close